Changement climatique et déforestation

LES MAIRES DE L’UEMOA POUR UNE STRATÉGIE COMMUNE…

La ville de Bouaké accueille ce lundi et mardi des délégations venant des villes secondaires de l’espace Uemoa. Ce sont entre autres, Mopti, Sikasso, Zinder, Zinguinchor, Tambacouda, Bobo-Dioulasso…
D’entrée de jeu, le représentant du Maire, le 5ème Adjoint au Maire DIABY Aboubacar, a tenu à présenter toutes les attentes de la ville hôte.
<< Le changement climatique est un fléau sous régional qui menace au même titre que le terrorisme qui sévit actuellement dans la zone sahélo sahélienne. Pour le vaincre, nous devons planifier ensemble nos stratégies de ripostes pour parvenir à des résultats plus décisifs >>, a dit l’Adjoint au Maire.
Pour sa part, M Bourahima SANOU, Maire de Bobo dioulasso a indiqué que :
<< La ville de Bobo est jumelle à celle de Bouaké, nous avons les mêmes problématiques. Il faut dire aujourd’hui en Afrique sud saharienne, nous connaissons les effets du changement climatique. La lutte qui est menée au niveau des gouvernements centraux reste insuffisante et il faudrait que les gouvernements locaux c’est-à-dire les collectivités territoriales puissent s’impliquer>>.

Gestion de déchets ménagers pour produire de l’électricité.

Dans le cadre de sa mission en cours à Reutlingen, la délégation de la commune de Bouaké a visité abfallwirtsbertrieb, une société de gestion des déchets et Restmüllkraftwerk la centrale électrique des déchets résiduels de Reutlingen.


Pour la cheffe de délégation, OUATTARA Krotoumou, 2ème Adjoint au Maire, l’enjeu << est d’envisager la possibilité de reproduire ces ouvrages à Bouaké, non seulement pour le bien-être de nos populations mais aussi pour donner de l’emploi à la jeunesse tant chère au Président Alasane OUATTARA qu’au maire DJIBO Nicolas>>

Engagement du Maire DJIBO Nicolas pour les énergies vertes.

L’ ALLEMAGNE OFFRE 9 BATTERIES DE BIOGAZ AUX CANTINES SCOLAIRES DE BOUAKÉ

C’est une petite révolution pour les écoliers des Groupes scolaires Ahougnansou-Château, N’Gattakro, Walèbo, Ex-Filles, endekouassikro

Pour la rentrée scolaire 2019/2020, leurs cantines scolaires feront cuire les repas à partir du gaz métane, produit par les déchets biodeégradables ramenés à l’école par les élèves eux-mêmes.   Ces unités de production de biogaz ont été installées grâce à la ville jumelle allemande de Reutlingen.


Samedi, une délégation de cette ville amie conduite par son Adjoint au Maire, M. HANS, a visité les cantines cibles, au côtés du Premier Magistrat de la seconde ville du pays, DJIBO Youssouf Nicolas.

fr_FRFrench
fr_FRFrench