Respect du code de la route, du bien public et de l’autorité

LA GECI MOBILISE POUR STOPPER L’INCIVISME À BOUAKÉ

A l’initiative de son président Ibrahima Kaba, la Génération Émergente de Côte d’Ivoire était aujourd’hui au front, pour jouer sa partition dans la sensibilisation contre l’incivisme à Bouaké. Sous une fine pluie, avec à ses côtés le Procureur de la République auprès du Tribunal de Première Instance de Bouaké, M Koné Braman, le Maire Nicolas Djibo a loué l’initiative citoyenne de la GECI. << Notre souhait est de voir ce genre de rencontres se multiplier davantage, pour générer plus d’impacts positifs sur les populations cibles >>, a-t-il indiqué. Notons qu’outre les sketches de sensibilisation joués par la Troupe C’est Ça la même, les humoristes Agalawal, Koro Abou et Magnifique, la GECI a remis des casques à une soixantaine d’associations de jeunes de Bouaké. La Direction régionale des Transports a également participé avec des conseils relatifs au respect du code de la route.

Tournée nationale de vulgarisation du Judo

100 ATHLÈTES CROISENT LE FER SUR LE TATAMI

Doté du trophée Nicolas Djibo, le tournoi de vulgarisation du judo, étape de Bouaké a mis aux prises, sur le même tatami, plus de 100 athlètes, issus d’une quinzaine de clubs affiliés à la FIJDA, entre autres, la SOA, le CESCA, l’INJS, JC San-Pedro, JC Bingerville, JCA… Initiée par le Président de la Fédération Ivoirienne de Judo et Disciplines Assimilées (FIDJDA), cette compétition a regroupé diverses catégories, au niveau des hommes, des dames, des cadets et autres.

En tenue de judoka, le Maire de la commune de Bouaké, a loué les bienfaits du judo : << C’est un sport qui aide à sculpter le corps puisqu’il fait travailler toutes les parties de la sangle abdominale : lors de l’entrainement et de l’échauffement, mais aussi lors des combats, quand il faut soulever son partenaire ou contracter pour que ce dernier ne vous retourne pas.En plus, c’est un sport qui permet de travailler son rythme cardiaque et donc de garder un cœur en bonne santé. Il permet aussi de forger son équilibre. En effet, tomber, c’est la pire chose qui puisse arriver en pratiquant le judo en compétition. Enfin, cette discipline fait renforcer la force mentale, en favorisant une maîtrise de soi incontestée puisqu’il ne faut pas se laisser envahir par ses émotions >>

Promotion culturelle de la troupe « C’est ça la même »

DIGBEU ET GOHOU REÇOIVENT LES REMERCIEMENTS DE BOUAKÉ

Les humoristiques Digbeu Cravate et Gohou Michel poursuivent leur soutien en faveur de la troupe théâtrale  » C’est ça là même ». Pour le maire de la commune, Nicolas Djibo, on ne pouvait mieux espérer dans le cadre de l’encadrement artistique de la troupe bénéficiaire, composée de jeunes Bouakéens. Lors d’un déjeuner offert à ses hôtes, le maire a traduit toute sa gratitude aux deux célèbres humoristes, pour le service rendu en faveur du rayonnement culturel de Bouaké. C’était en présence de M Diaby Aboubacar, l’adjoint en charge de la Culture, des honorables Bema Fofana et N’Guessan Jacqueline, 4eme et 3eme adjoints au maire, les conseillers municipaux Ettien William Aldo et Kouakou Kouakou Romain et Hamed Ogonas, le directeur artistique de la troupe.

Présélection régionale Miss Côte d’Ivoire 2021

LES 12 CANDIDATES CHEZ LE MAIRE

Dire akwaba au Comité d’organisation de Miss Côte d’Ivoire et souhaiter une bonne chance aux 12 candidates qui s’affronteront demain samedi 29 mai au Ranhotel. Tel était le but de cette soirée offerte par le Premier magistrat de la commune de Bouaké, à l’équipe conduite par M Victor YABOPI. » Que la meilleure gagne », a souhaité le Maire. Au nombre de 27 au départ, c’est finalement 12 candidates qui ont été retenues au sortir d’un premier casting qui a eu pour cadre l’hôtel du Stade de Bouaké.

LE GROUPE  » C’EST ÇA LA MÊME » EN SPECTACLE AU JACQUES AKA

Il y avait de l’humour à consommer sans modération, ce samedi 3 mars 2021, veille de la Pâques, au Centre Culturel Jacques Aka. A l’occasion de la 7ème édition de leur production dénommée << Paqui humour >>, la troupe humoristique,  » C’est ça la même », a véritablement « gâté » les férus de l’art dramatique qui ont fait le grand déplacement. En guest star, on notait la présence du célèbre humoriste, Digueu Cravate.<< Bouaké doit avoir son festival de rire, chaque que les jeunes ont besoin de moi, je serai là >>, a laissé entendre Digueu Cravate. Et d’ajouter :<< Mon plus gros projet, c’est de tourner prochainement une production, ici à Bouaké,150 à 200 épisodes, avec surtout les acteurs de Bouaké >>.

Dans l’ambiance de Paquinou 2021

FÊTE DE LA LUMIÈRE À N’DRIKRO

Situé à 13km de Bouaké, dans la tribu Bounguê, le village de N’Drikro vit, cette année, une Paquinou inédite, depuis sa création. En effet, sous la houlette de Yao Kouakou Romain, DG des Transports, fils du Bounguê, Conseiller municipal et président de la mutuelle Eblaissou, les fils et filles de N’Drikro ont célébré dans la joie et la allégresse, l’arrivée du courant électrique dans leur village. Présent à cette belle fête, le Maire Nicolas DJIBO, a encouragé la mutuelle Eblaissou à poursuivre ses réalisations au bénéfice de ses bénéficiaires. Yao Kouakou Romain a remercié le Président Alassane Ouattara, pour avoir initié le Programme National d’Electrification Rurale, grâce auquel, N’Drikro est sorti, à jamais, des ténèbres. Notons que le Maire a fait le déplacement avec trois adjoints : Les honorables Paul Dakuyo et N’Guessan Jacqueline, Krotoumou Diomandé, Épouse Ouattara

fr_FRFrench