100 ATHLÈTES CROISENT LE FER SUR LE TATAMI

Doté du trophée Nicolas Djibo, le tournoi de vulgarisation du judo, étape de Bouaké a mis aux prises, sur le même tatami, plus de 100 athlètes, issus d’une quinzaine de clubs affiliés à la FIJDA, entre autres, la SOA, le CESCA, l’INJS, JC San-Pedro, JC Bingerville, JCA… Initiée par le Président de la Fédération Ivoirienne de Judo et Disciplines Assimilées (FIDJDA), cette compétition a regroupé diverses catégories, au niveau des hommes, des dames, des cadets et autres.

En tenue de judoka, le Maire de la commune de Bouaké, a loué les bienfaits du judo : << C’est un sport qui aide à sculpter le corps puisqu’il fait travailler toutes les parties de la sangle abdominale : lors de l’entrainement et de l’échauffement, mais aussi lors des combats, quand il faut soulever son partenaire ou contracter pour que ce dernier ne vous retourne pas.En plus, c’est un sport qui permet de travailler son rythme cardiaque et donc de garder un cœur en bonne santé. Il permet aussi de forger son équilibre. En effet, tomber, c’est la pire chose qui puisse arriver en pratiquant le judo en compétition. Enfin, cette discipline fait renforcer la force mentale, en favorisant une maîtrise de soi incontestée puisqu’il ne faut pas se laisser envahir par ses émotions >>