LA MAIRIE ÉGAIE LES ÉLÈVES AVEUGLES ET MALENTENDANTS

Les 62 élèves malvoyants et malentendants pris en charge par le programme << Éducation inclusive >>, ont été comblés ce mercredi, au foyer des jeunes de Koko par la Mairie de Bouaké.
Présidente du Comité d’organisation, Madame Krotoumou Diomandé Eps OUATTARA a lancé un appel aux cadres de Bouaké pour faire front commun afin de voler au secours de ces enfants.
Quant au Maire de Bouaké, Djibo Nicolas, il a encouragé toutes les structures impliquées dans le projet, à poursuivre leurs efforts afin de prendre en compte tous les enfants concernés.
Notons que Madame N’Guessan Jacqueline, la Mairesse en charge du social était aussi de la fête.

Déblocage du financement des travaux de reconstruction du Grand Marché de Bouaké

C’EST SIGNÉ…

« Ce vendredi 2 août 2019 fera assurément partie de ces jours inoubliables où le destin commun a opéré un virage important en direction du progrès et du développement partagé. Avec cette signature de convention de financement du prêt souverain de l’AFD portant sur le projet de reconstruction du Grand Marché de Bouaké, c’est un pas de géant qui est posé, en direction de la réalisation d’un rêve, le rêve caressé par toute la seconde ville du pays depuis maintenant 21 longues années ». 


Ces paroles fortes sont du Maire DJIBO Youssouf Nicolas qui a pris part à la cérémonie de signature de convention de financement des travaux du Grand Marché de Bouaké, tenue aujourd’hui à la salle A de la Primature.
Cosignés entre l’Ambassadeur de France, Son Excellence Gilles HUBERSON et le Ministre de l’Economie et des Finances, Adama KONE, en présence de Son excellence Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre, Ministre du budget et du portefeuille de l’Etat, chef du Gouvernement, ces actes portent sur le financement de quatre projets majeurs dont le financement des travaux de reconstruction du Grand Marché de Bouaké. Montant alloué, près de 40 milliards de frs Cfa.

Reconstruction du Grand Marché de Bouaké

VOICI LES ENTREPRISES PRÉSÉLECTIONNÉES POUR CONSTRUIRE LE RÊVE DES BOUAKÉENS

Huit postulants pour deux postes. Les entreprises présélectionnées, après appels d’offre, pour réaliser le rêve des Bouakéens, c’est à dire, la reconstruction du Grand Marché de Bouaké étaient ce jeudi matin sur le site à reconstruire.

Ces entreprises sont :

– Lot A : RAZEL BEC, MOTA ENGIL, COLAS PROJET-COLAS AFRIQUE, SOGÉA SATOM.

– Lot B : RAZEL BEC-CASTEL FROMAGET, BBI/SETAO, MOTA ENGIL, SOGEA-SATOM.

Notons que le Lot A concerne les chantiers relatifs aux voiries, systèmes de drainage, réseaux divers, terrassements…
Et Lot B porte sur la réalisation du marché intra-muros, autrement dit, les bâtiments à faire sortir de terre.

Vous aurez le plus grand marché couvert de l’Afrique de l’ouest

En visite sur le site du marché central/ Son Excellence Gilles Huberson, Ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire aux populations de Bouaké :

« Je suis sur le site du futur marché qui va être construit et dont la première pierre sera posée avant la fin de l’année. La Côte d’Ivoire et la France construisent ensemble ici à Bouaké, le plus grand marché couvert de l’Afrique de l’Ouest sur huit (08) hectares,  huit mille points de vente. Pour la ville de Bouaké, c’est un projet stratégique pour l’emploi.  Je suis très fier de cette visite d’étude, là ça déjà commence,  les appels d’offres vont être lancés rapidement et l’objectif, c’est de commencer la construction avant la fin de l’année.

Ce marché comprend un élément de don de la France et nous sommes très fiers de contribuer à ce projet très important pour la Côte d’Ivoire, pour la région, pour la ville et puis c’est retrouver une activité aussi et donc derrière il y a l’emploi.  C’est redonner en quelque sorte à cette ville, sa vocation  centrale en matière de commerce et d’échange.  Ce que nous allons faire ensemble avant la fin de l’année, c’est tout simplement le plus grand marché couvert de l’Afrique de l’ouest.

Si on vient tous ensemble à la fois,  l’Etat de Côte d’Ivoire, Monsieur le Maire de la commune de Bouaké et la France, c’est bien parce qu’on a un engagement qui est de commencer avant la fin de l’année.Vous savez, c’est dans la vision stratégique aussi du Président Alassane Ouattara qui, a en plus demandé à ce que l’agenda soit orienté vers le social. Donc, il faut que les bailleurs au premier rang desquels,  la France qui est le premier partenaire de la Côte d’Ivoire, s’inscrive dans cette approche programmatique. Je suis venu faire ici, m’inscrire dans cette démarche programmatique et veiller à ce que les engagements pris, soient tenus. On s’est engagé et on va tenir les délais ».

De son côté, le Premier magistrat de la commune de Bouaké a adressé des mots de remerciements au président Alassane Ouattara et à la France.

« J’ai un seul sentiment, un sentiment de gratitude à l’égard de la France qui m’a donné l’idée de recourir à l’AFD pour trouver le financement pour la construction de ce beau marché par ce que ce que nous allons faire, c’est le plus grand marché de l’Afrique de l’ouest, moi je vous dirai aussi que ce sera le plus beau marché de l’Afrique de l’ouest.

« J’ai un seul sentiment, un sentiment de gratitude à l’égard de la France qui m’a donné l’idée de recourir à l’AFD pour trouver le financement pour la construction de ce beau marché par ce que ce que nous allons faire, c’est le plus grand marché de l’Afrique de l’ouest, moi je vous dirai aussi que ce sera le plus beau marché de l’Afrique de l’ouest.

fr_FRFrench
fr_FRFrench