Réseau des villes apprenantes

LA MAIRIE DE BOUAKÉ SE PRÉPARE POUR LA SEPTIÈME CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L’ÉDUCATION DES ADULTES (CONFINTEA VII)

Bouaké pour rappel, est devenue la première cité Ivoirienne, membre des villes apprenantes de l’UNESCO. Passée cette admission, Bouaké prépare sa participation au CONFINTEA VII, qui aura lieu du 15 au 17 juin 2022 à Marrakech, au Maroc.

C’est dans cette optique que le Maire Adjoint Diaby Aboubacar dit Peter et M. Mohamed Thiero du projet Bouaké Ville Durable (BVD) ont participé ce mardi 10 Mai 2022, à un atelier des groupes UNESCO de la RAMAA (Recherche Action sur la Mesure des Apprentissages des bénéficiaires des programmes d’Alphabétisation).

Il s’est agi de partager l’expérience de ces groupes sur le développement des capacités nationales, pour l’évaluation et la surveillance de la qualité des programmes d’alphabétisation.

LA COMMUNE DU MAIRE NICOLAS DJIBO PRÉSENTE À LA COP 15 ABIDJAN 2022

L’équipe du projet Bouaké Ville Durable (BVD) conduite par son chef, M. Kouamé Komenan Pierre est présente à la Convention des Nations Unies pour la Lutte contre la Désertification et la Sécheresse (COP 15), Abidjan 2022.

La cellule projet BVD entend profiter de ce grand rendez-vous vert, pour tisser des partenariats et bénéficier du riche partage d’expériences mondiales, afin de faire de Bouaké une grande muraille verte contre la désertification.

Aid-el-Fitr

LE SAMBÊ SAMBÊ DU MAIRE DJIBO YOUSSOUF NICOLAS

<< Après un mois de pénitence et d’adoration, nous sommes là, au nom des populations de Bouaké, pour partager l’allégresse de la communauté musulmane de cette cité. Merci à ces fidèles qui ont prié pour eux-mêmes, pour la fortification de la Côte d’Ivoire, à travers celle des plus hautes autorités. Je veux, bien évidemment, parler de Son Excellence, le Président de la République Alassane Ouattara, du Vice-Président, du Premier ministre et du gouvernement. On ne pouvait être qu’ici, pour vivre cette célébration avec nos parents musulmans, en ce moment précis. Bonne fête de l’Aid el Fitr à toutes et à tous >>.

Ces propos ont été tenus par le Maire Djibo Youssouf Nicolas ce lundi, après la prière de l’Aid el Fitr à la grande mosquée de Bouaké, officié par l’imam Touré Badiawari, en présence du Préfet de région, Tuo Fozié et du Conseiller du Premier ministre, Touré Souleymane.

Cadre de concertation

MAIRIE ET COMMERÇANTS ÉCHANGENT SUR LE GRAND MARCHÉ

Au cœur des discussions, le bilan à mi-parcours des travaux de reconstruction du grand marché, ce qui reste à faire avant la remise des clés des premiers magasins. Au cours de ces échanges, au regard des préoccupations des commerçants, la question de la commercialisation a été également abordée, ce sur quoi le maire Nicolas Djibo s’est voulu très rassurant : « Nous sommes satisfaits. La construction du marché était répartie en deux lots, à savoir le lot A et le lot B. Le lot A vient de se terminer.

Dans la première semaine du mois de juin l’emprise du site sera cédée à l’entreprise Mota Engil, pour le démarrage du lot B. Donc, vous voyez nous sommes à un tournant parce que jusque-là, la population ne voit pas véritablement les constructions poussées, elle ne voit que l’esplanade avec de grands travaux. Ce qui est important pour elle, c’est de voir les bâtiments. A partir de ce mois les premières brique seront posées et les bâtiments vont pousser >>.

Et de poursuivre : << J’ai constaté qu’elles sont impatientes pour la commercialisation des places du futur grand marché. Je tiens à les rassurer, nous allons faire une réunion spéciale et spécifique avec les commerçants au cours de laquelle nous allons débattre de toutes les questions relatives à la commercialisation. Dans deux ou trois mois, nous reviendrons ici avec nos commerçants pour rentrer dans les détails de cette commercialisation. C’est lorsque tout le monde sera au même niveau d’information que pourra effectivement débuter la commercialisation des places »

Ramadan 2021

LES VAGUES DE SOUTIEN DE LA MAIRIE AUX POPULATIONS SE POURSUIVENT

L’ élan de soutien de la Mairie de Bouaké aux populations, dans le cadre de ce mois de Ramadan 2021, ne s’est pas encore estompé. Mieux, il se multiplie pour le bonheur de des couches non encore touchées. Tenu hier en début d’après-midi, le dernier en date a comblé les communautés, les confessions religieuses et plusieurs couches socioprofessionnelles. Pour la Mairesse en charge du Social, l’honorable N’Guessan Jacqueline, il s’agit d’insister sur les valeurs de partage et d’assistance en ce mois béni pour les frères et sœurs musulmans. Ont également dit à sa suite : Diarra Abdoul Aziz président de la communauté CEDEAO :<< Nous remercions le Maire pour ce geste qui vient à point nommer, je suis très heureux ce n’est pas une première pour le Maire qui en a l’habitude.

Nous faisons des bénédictions à son endroit, à l’endroit de toutes les populations. Ces dont vont nous servir à se soutenir durant cette période de jeûne >> Traoré Menadje, Président du Senang : << Le Senang est la communauté Sénoufo vivant à Bouaké, nous disons merci à la mairie pour ce soutien qui va soulager, un temps soit peu, les jeûneurs en ce mois de pénitence >>M Almamy, Représentant région du Kabadougou : << Nous avons répondu à l’appel du maire pour recevoir ce soutien, en ce moment difficile et surtout cette dernière période du carême. Nous lui disons grand merci pour ce soutien et ce soulagement, nous allons distribuer ce dont au moins aisées. Certes, nous sommes à la tête mais, ce sont ceux qui sont derrière nous, qui en ont plus besoin. C’est-à-dire les familles défavorisées >>.

fr_FRFrançais