Début du départ du site de l ex-STM

LES COMMERÇANTS QUITTENT LE STM POUR LEUR SITE DE RECASEMENT PROVISOIRE.

L’appel du Premier Magistrat de la seconde ville du pays, Djibo Youssouf Nicolas, a été visiblement entendu par les commerçants installés sur le site de l’ex-STM ( marché d’igname et marché de poisson sec).
Ce samedi 14 décembre 2019, lors d’une visite de terrain, la 2ème Adjointe au Maire, Diomandé Krotoumou épouse OUATTARA, a remarqué avec soulagement que les différents messages de la Mairie ont reçu des échos favorables au sein des opérateurs économiques concernés.
Dans un geste commun, plusieurs commerçants démontent toitures, portes, et fenêtres pour rejoindre, dans l’ordre et la discipline, leur site de recasement provisoire.
Au nom du Maire Djibo Nicolas, la Mairesse a loué ce signe de civisme des commerçants de L’ex-STM.
Le chef de l’État civil, M Coulibaly Lacina, membre de la délégation a profité de l’occasion pour sensibiliser ses hôtes sur les enjeux du projet GMB pour toutes les populations de Bouaké, de la Côte d’Ivoire et des plusieurs de la sous-région, dont le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Ghana, la Guinée…
Notons que Messieurs Yabré Youssouf, Conseiller du Maire et Sanogo, Chef de service Transport de la Mairie étaient également membres de cette descente sur terrain.

Ambiance sur le site de recasement

LE RECASEMENT DES COMMERÇANTS ATTEINT SA VITESSE DE CROISIÈRE

L’occupation du site de recasement provisoire par les commerçants impactés par les travaux du Grand Marché de Bouaké se poursuit selon un rythme soutenu.
A titre d’exemple, le site Face Total, route Kennedy qui était desert il y a quelques semaines, connaît une animation de marché hebdomadaire ce mardi 3 décembre.
Les commerçants sont déjà installés, d’autres par contre s’affairent aux derniers réglages. Au nombreux de ceux, les commerçants du marché Bledou, du site de l’ex-Service Technique de la Mairie ( marché igname et poisson sec), du pourtour du marché brûlé….
Pour rappel, dans un message diffusé récemment, le Maire DJIBO Youssouf Nicolas, avait salué leur civisme et grand amour pour le développement de notre cité.

Reconstruction du grand marché de Bouaké

Le maire Djibo Nicolas visite le chantier

Le maire de la commune de Bouaké, Djibo Youssouf Nicolas, était ce lundi matin sur le site du marché brûlé pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de terrassement en cours depuis une semaine.

Accompagné des experts de l’assistance à la maîtrise d’ouvrage,  à la Maîtrise d’œuvres Environnementales et Sociales (AMOES), le Maire a indiqué que :

« L’entreprise COLAS est en train de préparer une plate forme nécessaire à la construction du marché mais également pour la cérémonie de pose de la première en présence des Présidents Alassane Ouattara et Emmanuel Macron. Mais ce site va servir aussi à la construction du grand marché de Bouaké. Et je suis très heureux de constater que les travaux  de terrassement avancent à grand pas »

« Bouaké est une entreprise commerciale par essence. Ce grand marché va assurer plusieurs milliers de points et installations modernes de ventes. Bouaké aura un marché de référence dans la sous région, le plus grand marché couvert de l’Afrique de l’ouest.

J’en ai rêvé et grâce au président de la République Alassane Ouattara, au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et aux pays amis notamment la France, nous allons pouvoir réaliser, ensemble, ce rêve  pour les populations de Bouaké, un rêve qui dure depuis 21 ans.

Sur le départ des commerçants sur les sites de recasement provisoire, voici ce que dit le maire : 

« Si nous sommes en train de réaliser ce terrassement, c’est grâce aux commerçants et à leur compréhension. Nombreux commerçants sont en cours de déplacement sur des sites de recasement provisoire, déjà aménagés par nos équipes techniques. Depuis 48h, cette opération se passe correctement et même bien. S’ils ont accepté de rejoindre ces sites provisoires, c’est qu’ils adhèrent au projet et qu’ils l’ont compris. Cette toute la ville de Bouaké qui leur dit grand merci pour cet esprit civique, pour cet amour pour leur cité.

 Je voudrais lancer un appel aux autres commerçants qui sont en attente de recasement provisoire pour leur dire d’adhérer à ce projet. Ce projet a été fait pour eux et jamais ils ne seront lésés.

Concernant les coûts des places du futur grand marché de Bouaké :

« Les places ne seront pas chères, les prix des pas de portes ont été vraiment étudiés. Ce sont des coûts à caractère social. Car, dans l’esprit,  nous avons donné la priorité aux commerçants qui ont été touchés par l’incendie en 1998. Ce sont eux qui seront prioritairement installés une fois le nouveau marché livré. Si après, il y’a encore des places disponibles, on pourra penser aux autres commerçants ».

Le site de recasement situé en face de la station Total, route Kennedy, est loué par mois.

« C’est la moindre  des choses, il faut absolument  que ces commerçants soit déplacés parce que si on veut construire le marché dans de bonnes conditions, ils ne peuvent pas être sur place exposés aux bruits et effets des machines. Il fallait que le projet fasse tout pour que cette reconstruction du Grand marché  de Bouaké, se passe pour le mieux »

Diop Mouhamed, expert et membre de l’équipe de l’Amoes,

Selon cet expert, les travaux  vont durer :  «  27 mois. Le marché va s’établir sur 9 hectares, 8500 installations avec des tarifs supportables avec payements échelonnés.

Le programme de départ sur les sites de réinstallation provisoires  se déroule de la manière suivante. Nous avons commencé le samedi 23 pour libérer l’emprise du marché brûlé. Jusqu’au 30 novembre, on va libérer le pourtour du marché brûlé et le marché Blédou pour construire la clôture afin de mieux sécuriser les travaux.

9 hectares de marché couvert,  c’est assez inédit  dans toute la région ouest de l’Afrique.  Ce sera le joyau de Bouaké,  mais aussi et surtout de la Côte d’Ivoire »

MARCHÉ. Départ des commerçants pour les sites de recasement provisoire.

GROS PLAN SUR LE CIVISME ET LA DISCIPLINE DES COMMERÇANTS DE BOUAKÉ.

Parallèlement aux travaux lourds préparatoires sur le site brûlé, l’opération de départ des commerçants sur les sites de réinstallation provisoire a vécu sa seconde journée ce dimanche 24 novembre matin.
Étaient concernés ce jour les commerçants installés en face du marché d’oignon.
Au même moment, ceux qui étaient en face de l’espace Cacomiaf, procédaient à la démolition de leurs magasins pour rejoindre leurs nouveaux sites, avec le légitime sentiment de jouer pleinement leur partition dans l’élan de reconstruction du Grand marché de leur ville.

Demain lundi 25 novembre 2019, l’opération va toucher les commerçants installés en face de la pharmacie DJIBO.

Mardi 26 décembre 2019 : les commerçants qui opèrent près de l’État civil.

Reconstruction du Grand Marché de Bouaké.

LE DÉPART DES COMMERÇANTS SUR LES SITES DE RECASEMENT PROVISOIRE SE DÉROULE BIEN…

Conformément au programme établi, le déménagement des commerçants sur les sites de recasement provisoire a commencé ce samedi 23 novembre 2019.
Les premiers à ouvrir le bal sont les commerçants installés le long de l’espace Cacomiaf.
Sous la houlette de leurs premiers responsables, entre autres, Va Sylla, Kabran Florence, Touré Mamadi, les commerçants concernés ont récupéré leur ticket pour se signaler au service d’accueil de l’espace Face Total, sis sur la route de Kennedy.
Le Maire de la commune de Bouaké, par la voix de son Directeur de Cabinet a loué l’esprit d’ordre et civique qui a prévalu pour cette première journée.
Demain dimanche, c’est au tour des commerçants installés face au marché d’oignons.

Cérémonie de pose de la première pierre du Grand Marché de Bouaké ce 11 décembre 2019

LE MAIRE ANNONCE L’ARRIVÉE DES PRÉSIDENTS ALASSANE OUATTARA ET EMMANUEL MACRON À BOUAKÉ.

<< Très chers parents. Il y a un chantier que nous avons démarré en 2015, donc depuis 4 ans qui va connaitre un virage important le mois prochain.
Ce 11 décembre 2019, il y aura à Bouaké, en présence de Son Excellence Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République Française et son Excellence Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, la cérémonie de pose de la première pierre de notre Grand Marché. Ce jour est un jour de grande fête, tout Bouaké et environ doit être débout comme un seul homme, pour réserver un accueil historique à nos illustres hôtes >>

Cette déclaration a été faite ce dimanche 17 novembre au Centre culturel Jacques Aka, à l’occasion de la sortie officielle de l’Union des chefs de villages, de communautés et notables du Département de Bouaké

fr_FRFrench
fr_FRFrench