MAIRIE ET COMMERÇANTS ÉCHANGENT SUR LE GRAND MARCHÉ

Au cœur des discussions, le bilan à mi parcours des travaux de reconstruction du grand marché, ce qui reste à faire avant la remise des clés des premiers magasins. Au cours de ces échanges, au regard des préoccupations des commerçants, la question de la commercialisation a été également abordée, ce sur quoi le maire Nicolas Djibo s’est voulu très rassurant : « Nous sommes satisfaits. La construction du marché était répartie en deux lots, à savoir le lot A et le lot B. Le lot A vient de se terminer.

Dans la première semaine du mois de juin l’emprise du site sera cédée à l’entreprise Mota Engil, pour le démarrage du lot B. Donc, vous voyez nous sommes à un tournant parce que jusque là, la population ne voit pas véritablement les constructions poussées, elle ne voit que l’esplanade avec de grands travaux. Ce qui est important pour elle, c’est de voir les bâtiments. A partir de ce mois les premières briques seront posées et les bâtiments vont pousser >>.

Et de poursuivre : << J’ai constaté qu’elles sont impatientes pour la commercialisation des places du futur grand marché. Je tiens à les rassurer, nous allons faire une réunion spéciale et spécifique avec les commerçants au cours de laquelle nous allons débattre de toutes les questions relatives à la commercialisation. Dans deux ou trois mois, nous reviendrons ici avec nos commerçants pour rentrer dans les détails de cette commercialisation. C’est lorsque tout le monde sera au même niveau d’information que pourra effectivement débuter la commercialisation des places »