GMB (Grand Marché de Bouaké)

LES FAÎTIÈRES DE COMMERÇANTS, LA SOCIÉTÉ CIVILE, LE FORUM DES CONFESSIONS RELIGIEUSES S’ENQUIÈRENT DE L’ÉTAT D’AVANCEMENT DES TRAVAUX

Les travaux de construction du GMB (Grand Marché de Bouaké) battent leur plein. C’est pourquoi les principaux bénéficiaires de cet édifice majestueux, les 06 faîtières de commerçants, ont souhaité le visiter pour constater le taux d’exécution des travaux lancés.

Outre eux, le Forum des Confessions Religieuses et des Organisations de la Société Civile étaient de la partie, Ce 24 mai 2022. le site de construction leur a ainsi été ouvert à une visite guidée, afin de constater de par eux-mêmes, les raisons de la sérénité affichée par les Techniciens, quant aux délais de livraison qui seront tenus. Ils ont ainsi pu discuter de certains détails techniques avec les ingénieurs et autres techniciens du site, à bâton rompu, sans tabou.

Visite fructueuse, dans un esprit convivial qui a fini de convaincre les visiteurs du jour que le GMB de Bouaké, c’est du concret !

Commercialisation des places du Grand Marché de Bouaké

LES PREMIERS CERTIFICATS DE RÉSERVATION REMIS AUX COMMERÇANTS

Les premiers commerçants soumissionnaires pour acquérir une place au sein du Grand marché de Bouaké détiennent depuis ce vendredi 6 mai 2022, leurs Certificats de Réservation Définitive ou CREFA-D. Au cours de cette remise officielle qui a eu lieu à la salle des mariages de la Mairie, le Maire Nicolas Djibo a félicité les commerçants concernés pour les documents historiques qu’ils possèdent désormais. Quant à M Traoré, au nom de ses collègues, il a traduit toute la joie qui anime les récipiendaires.

S’il est un dossier qui cristallise les attentions à Bouaké en ce moment, c’est celui de la commercialisation des places du GMB. Tous les commerçants de la deuxième cité du pays, rêvent en effet d’exercer dans ce grand édifice, fruit de la coopération Ivoiro-Française, dont se dessine déjà la majestuosité dans le paysage Bouakéen.

Mission de supervision par l’AFD sur le projet Grand Marché Bouaké

𝐋’𝐀𝐅𝐃 𝐑𝐄𝐏𝐀𝐑𝐓 𝐒𝐀𝐓𝐈𝐒𝐅𝐀𝐈𝐓 𝐃𝐄 𝐁𝐎𝐔𝐀𝐊𝐄́

Une délégation l’AFD a clos, mercredi, une mission de supervision de trois jours du projet du Grand Marché de Bouaké.Conduite par DOUCELIN Vanessa, Directrice adjointe AFD en Côte d’Ivoire, cette mission a échangé avec la Cellule locale et l’ensemble des acteurs, sur divers pans du projet. Notamment, le suivi du chantier, les sujets environnementaux et sociaux, le démarrage de la commercialisation, le point sur l’exécution budgétaire du projet…<< L’AFD est reparti rassuré sur l’avancement et la conduite du projet >>, a rapporté Abdrahamane THIERO, Directeur de Cabinet du Maire de la Commune de Bouaké.

Grand Marché de Bouaké / En fin de mission

LE DIRECTEUR ADJOINT DE L’ AFD CI REÇOIT LES HOMMAGES DE LA VILLE

Après de bons et éminents services dans la haute équipe en charge de la conduite des travaux de reconstruction du Grand Marché de Bouaké, Monsieur Benoît Verdeaux, le Directeur Adjoint de l’Agence Française de Développement d’Abidjan en charge du portefeuille Développement Urbain en Côte d’Ivoire, est en fin de mission.

Son départ pour la France, la ville de Bouaké, par l’entremise de son Premier magistrat Nicolas Djibo, a tenu à lui dire un grand merci pour tous les services rendus relatifs surtout au dossier du Grand Marché. C’était au cours d’une soirée à la résidence du Maire. Ému, M Verdeaux qui, pour l’occasion avait à ses côtés sa remplaçante, Madame Vanessa Doucelin et le Directeur de l’AFD Côte d’Ivoire M Emmanuel Debroise, s’est dit sensible à cette marque d’attention de la part de Bouaké, une ville chère à son cœur.

Cadre de concertation

MAIRIE ET COMMERÇANTS ÉCHANGENT SUR LE GRAND MARCHÉ

Au cœur des discussions, le bilan à mi-parcours des travaux de reconstruction du grand marché, ce qui reste à faire avant la remise des clés des premiers magasins. Au cours de ces échanges, au regard des préoccupations des commerçants, la question de la commercialisation a été également abordée, ce sur quoi le maire Nicolas Djibo s’est voulu très rassurant : « Nous sommes satisfaits. La construction du marché était répartie en deux lots, à savoir le lot A et le lot B. Le lot A vient de se terminer.

Dans la première semaine du mois de juin l’emprise du site sera cédée à l’entreprise Mota Engil, pour le démarrage du lot B. Donc, vous voyez nous sommes à un tournant parce que jusque-là, la population ne voit pas véritablement les constructions poussées, elle ne voit que l’esplanade avec de grands travaux. Ce qui est important pour elle, c’est de voir les bâtiments. A partir de ce mois les premières brique seront posées et les bâtiments vont pousser >>.

Et de poursuivre : << J’ai constaté qu’elles sont impatientes pour la commercialisation des places du futur grand marché. Je tiens à les rassurer, nous allons faire une réunion spéciale et spécifique avec les commerçants au cours de laquelle nous allons débattre de toutes les questions relatives à la commercialisation. Dans deux ou trois mois, nous reviendrons ici avec nos commerçants pour rentrer dans les détails de cette commercialisation. C’est lorsque tout le monde sera au même niveau d’information que pourra effectivement débuter la commercialisation des places »

fr_FRFrançais