Entrepreneuriat féminin et autonomisation

52 FEMMES BOUCLENT LEUR FORMATION

La 3ème édition du LEF ( Leadership et Entrepreneuriat féminin), un programme national d’autonomisation de la jeune fille, vient de connaître son apothéose. Dimanche, sous la houlette de la conceptrice dudit programme à Bouaké, Nady Nadinga, ce sont au total 52 jeunes femmes qui ont été formées et coachées, d’abord, en ligne sur un mois puis, en présentiel sur 10 jours. La cérémonie de leur sortie officielle qui a eu pour cadre le Centre culturel Jacques Aka de Bouaké, s’est tenue, en présence du Premier magistrat de la commune, Nicolas Djibo. << Ce programme a eu pour objectif de valoriser le leadership et l’implication communautaire des jeunes filles, à les inciter à des prises d’initiatives, de valoriser les initiatives locales féminines, de promouvoir les valeurs du genre et du développement durable >>, a expliqué Mademoiselle Nady.

Arbre de Noël

LA FONDATION DR MOUSSOH DONNE DU SOURIRE AUX ENFANTS

La Fondation Dr MOUSSOH Ambroise a fait parler son coeur, ce dimanche, au Centre culturel Jacques Aka. En présence du Premier Magistrat de la commune, le Maire Nicolas Djibo, cette structure de bienfaisance a offert des cadeaux aux enfants des quartiers de Bouaké, dans le cadre d’un arbre de Noël.

Histoire et perspectives de développement de Bouaké

LES ACTES DU COLLOQUE REMIS À LA MUNICIPALITÉ

Tenues les 11, 12 et 13 mars 2020, les réflexions scientifiques du Colloque autour du thème << Bouaké, Histoire et Mutations d’une ville africaine, XIXème- XXI ème siècle>>, ont été stockées dans un document physique de 845 pages, en format A4, avec 62 communications.
Avant le phase ultime d’édition et diffusion pour le grand public, le Professeur Tanoh Raphaël BEKOIN, président du Comité d’organisation du Colloque, accompagné de Docteur KOBI Abo Joseph, et Docteur OUATTARA Brahima, était dans les locaux de la mairie, pour remettre un exemplaire des Actes du colloque au Premier Magistrat de la commune de Bouaké, le Maire Nicolas DJIBO.
<< Félicitations pour cette initiative, c’est à saluer et encourager. Se faisant, l’Université sort des amphis pour se mettre, pratiquement, au service de toutes les populations de Bouaké.
Il faut, dès à présent, les diffuser au maximum >>, a indiqué le Maire de Bouaké.

Renforcement de la carte sanitaire de notre cité

LES TRAVAUX DU CHR DE BOUAKÉ LANCÉS

Dans 16 mois, le tout nouveau Centre Hospitalier Régional de Bouaké se dressera, fièrement, sur une partie du site du Cnra, route de Brobo. Ce lundi, les travaux ont été lancés par l’ambassadrice du Royaume-Uni, Joséphine Gauld, le Ministre des Transports, Amadou Koné, le Directeur de cabinet adjoint du Ministère de la Santé et le Maire DJIBO Youssouf Nicolas. Le Maire a, pour sa part, insisté sur l’ importance de la réalisation de ce projet qui lui tient particulièrement à cœur. Quant au Représentant du Ministre de la Santé, Professeur Soro K., il a situé l’enjeu de cette cérémonie de pose de première pierre : << La cérémonie de ce jour s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme hospitalier lancé par le gouvernement pour renforcer la carte sanitaire à l’échelle national >>. Dans son propos, l’ambassadrice du Royaume-Uni uni en Côte d’Ivoire Madame Joséphine Gauld, a exprimé sa joie de voir ce projet se réaliser en ce jour après une longue période d’études. Représentant le Premier Ministre Hamed Bakayoko, Parrain de la cérémonie, le Ministre des Transports, Amadou Koné a dit l’ambition du gouvernement de renforcer le système sanitaire du pays. Six hôpitaux seront construits, au total, dans tout le pays pour un coût total de 214 milliards de FCFA.

LE MAIRE PRÊCHE LA NON-VIOLENCE

Élections sans violence, règlement pacifique des désaccords politiques

<< Les élections, ce n’est pas la violence. Après tant d’années de souffrances, la Côte d’Ivoire est redevenue ce pays d’espoir… Ces acquis doivent être préservés, de même que la paix et l’entente sociales qui prévalent… Les jeunes doivent refuser la violence, comme moyens d’expression du désaccord politique et de colère sociale. Les jeunes doivent savoir et comprendre que le visage radieux de cette Côte d’Ivoire de demain, se forge dès aujourd’hui, sur les acquis du passé. Et que, les hommes politiques qui incitent à la violence, ne pensent guère à cet avenir meilleur, auquel nos jeunes ont tous légitiment droit >>.C’était ce dimanche, au Centre culturel Jacques Aka, lors de la cérémonie de rentrée de la Jpad, devant des milliers de jeunes de Bouaké et d’ailleurs.

Coopération bilatérale Nord-Sud

L’ AMBASSADEUR DES USA ÉCHANGE AVEC LE MAIRE

L’ Ambassadeur des États-Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire, Son Excellence, Richard K. BELL, séjourne à Bouaké depuis hier. Ce jeudi en milieu d’après midi, le diplomate a été reçu en audience par Nicolas Djibo, Maire de la commune de Bouaké. Au cœur des échanges qui ont eu pour cadre la salle des mariages de la Mairie, la question de la paix, en cette période assez sensible dans notre pays.

ut eget libero. libero id, at adipiscing vulputate, libero Curabitur