Retrait de certaines personnes de la liste électorale provisoire

LE COMMISSAIRE CENTRAL CEI DONNE LES RAISONS

Réunion d’echange et d’informations, ce lundi, à la salle des mariages, entre le Commissaire central superviseur CEI en charge du Hambol et de Gbêkê, Professeur Yapo Yapi et les responsables politiques, de la société civile et d’autres forces vives de la région.
En présence du Maire, Djibo Nicolas, du Sg de la Préfecture, le Commissaire central est revenu sur les motifs du retrait de certaines personnes de la liste électorale provisoire :
<<Avant de passer à la programmation de la liste électorale, la CEI écrit au Ministère de la justice et au Ministère du l’Administration du territoire, pour savoir les personnes qui ont été condamnées et, savoir les personnes décédées. La machine que nous prenons pour traiter les données est programmée de sorte que si vous faites partie des personnes condamnées ou décédées, quelque soit la personne, vous êtes rejetées >>.
Et d’ajouter : << Sinon, logiquement, c’est après le contentieux qu’on peut rejetter. Mais, comme c’est une question de justice et de décès, la machine les enlève avant. C’est pour ça qu’on a dû enlever certaines personnes ce n’est parce que ce sont elles, mais, c’est ce que dit la loi >>.
Puis, il a indiqué que << le contentieux commence le 5 Août 2020 et prend fin le 17 Aôut 2020, disons deux semaines.
On aura, ainsi, toutes les informations qu’il faut pour éviter des tâches sur la liste. Puis, on affiche la liste définitive le 20 septembre 2020 >>.
Le 5e adjoint au Maire, Monsieur Diaby Aboubacar et le 4e Adjoint, Monsieur Bema Fofana, ont également pris part à cette rencontre.

Vulgarisation de la Télévision numérique

UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION LANCÉE

Face à l’imminence de la disparition de la télévision analogique, il urge d’amener tous les usagers à s’approprier la Télévision Numérique Terrestre ( TNT). A cet effet, une campagne de sensibilisation et de communication à l’endroit des populations de Bouaké, a été lancée, ce lundi matin, à la salle des mariages de la Mairie de Bouaké, en présence du Maire Djibo Nicolas. Étaient présents, le 1er Adjoint au Maire Paul Dakuyo, la 3ème Adjointe Madame N’Guessan Jacqueline, la 6ème Adjointe Ouattara Fanta. Notons que la rencontre a débuté par l’observation d’une minute de silence, en la mémoire de feu le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, ce grand serviteur de l’Etat, arraché à l’affectation de la Nation toute entière, la semaine écoulée.

Dons de vivres aux populations.

LE SIDEF OFFRE 1000 SACS DE RIZ

L’ entreprise SIDEF basée à Bouaké soutient les populations dans ce contexte de lutte contre les impacts du Coronavirus.
Ce samedi matin, c’est un total de 1000 sacs de riz de 5 kg, 324 bidons d’huile et 4000 sachets de pattes alimentaires que son directeur, Monsieur Dabonné Seydou, a remis au Maire Djibo Nicolas, pour les populations de Bouaké.
Pour Monsieur Dabonné et le SIDEF, il s’agit de jouer leur partition aux fins de soulager les victimes collatérales de la pandémie du Covid-19 à Bouaké.
C’est d’ailleurs, à juste titre, qu’ils reçurent de la part du Premier Magistrat de la commune, les mots de remerciement et de profonde gratitude de toute la cité.

Contribution à la lutte contre le coronavirus.

LES ANCIENS DE BOUAKÉ OFFRENT 3,560 MILLIONS de Frs CFA

Les « Anciens de Bouaké » veulent prendre une part active dans la lutte contre l’avancée à Bouaké. Sous la houlette de leur président, M Antoine Gnamien, ils ont remis un chèque de 3,560 millions de frs Cfa aux populations de Bouaké. Le chèque a été remis au Maire Djibo Nicolas, ce samedi, par deux représentants, à savoir, Monsieur Malik Fadiga et Madame Bakassa Traoré Krotoum. Notons que les « Anciens de Bouaké » regroupent les cadres, fils, filles et autres qui ont vécu ou continuent de vivre à Bouaké, unis par une même passion : l’amour pour cette ville de Bouaké. Aux deux représentants, le Maire Djibo Nicolas, membre aussi des « Anciens de Bouaké », a traduit les remerciements de toute la ville. .

Stop Coronavirus.

LE PREMIER MINISTRE OFFRE DES VIVRES ET DES DÉSINFECTANTS AUX POPULATIONS DE BOUAKÉ

Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a fait parler, encore, son cœur au bénéfice des populations de Bouaké. Dans le cadre de la lutte contre l’avancée de la pandémie du Coronavirus, le Chef du Gouvernement a offert à tous les habitants de la seconde ville du pays, du riz, du gel hydroalcoolique, du papier hygiénique…Les stocks ont été réceptionnés, hier, en présence du Préfet de région, Monsieur Tuo Fozié et les représentants des couches socioprofessionnelles.Tour à tour, le Maire Djibo Nicolas et le Chef de Canton Faafoué, Nanan Goran Koffi 2, diront Grand merci au Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, au Ministre Amadou Koné.

LA MAIRIE ÉGAIE LES ÉLÈVES AVEUGLES ET MALENTENDANTS

Les 62 élèves malvoyants et malentendants pris en charge par le programme << Éducation inclusive >>, ont été comblés ce mercredi, au foyer des jeunes de Koko par la Mairie de Bouaké.
Présidente du Comité d’organisation, Madame Krotoumou Diomandé Eps OUATTARA a lancé un appel aux cadres de Bouaké pour faire front commun afin de voler au secours de ces enfants.
Quant au Maire de Bouaké, Djibo Nicolas, il a encouragé toutes les structures impliquées dans le projet, à poursuivre leurs efforts afin de prendre en compte tous les enfants concernés.
Notons que Madame N’Guessan Jacqueline, la Mairesse en charge du social était aussi de la fête.

fr_FRFrançais