Mesures préfectorales pour le respect du code de la route/ 24H après la sortie mouvementée des Motos-taxis


RÉUNION D’EXPLICATION AVEC LE PRÉFET ET LE MAIRE ​​

Réunion très capitale, ce mardi 12 Février,  entre le préfet de la région de Gbêkê, Tuo Fozié,  le Maire Djibo Nicolas, les autorités militaires et la corporation des conducteurs de motos-taxis.

Aux  lendemains des échauffourées desdits conducteurs à la gare routière, le préfet s’est employé à dissiper toutes incompréhensions au profit de la bonne entente entre toutes les corporations à Bouaké.    

Prenant la parole, le président des conducteurs de Moto taxi a, dans un premier temps, présenté ses excuses aux autorités et s’est engagé à respecter et faire respecter les règles de conduite. Entre autres, l’obtention du permis de conduire, de l’assuranceet le port casque. Le leader syndical a demandé au Préfet un peu temps pour la réussite de ce travail auprès des siens.

Pour sa part, le Préfet Tuo Fozié  a encouragé son auditoire à continuer la sensibilisation pour que Bouaké soit une ville où le code de la route est exclusivement connu et appliqué.

Le Maire Djibo Nicolas, s’est inscrit dans la même veine. Il a rassuré  le problème concernant le coût des frais pour les papiers sera pris en compte.  Pour terminer, le Premier magistrat a montré les bonnes dispositions de son administration, à être à l’écoute des hôtes, pour le maintien de l’ordre et de sécurité des populations sur les routes de Bouaké.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + dix-sept =