Sur les traces de Nicolas DJIBO

BOUAKE : DÉVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES SPORTIVES

Le Stade Yaoundé baptisé stade « NICOLAS DJIBO » fait peau neuve après les travaux d’extension.

L’ancien stade Yaoundé sise au quartier sokoura de Bouaké renaît de la plus belle des manières. Bâti en 1972, le stade Nicolas Djibo occupe une place exceptionnelle dans la conscience collective des populations de Bouaké et du monde sportif au plan national. Car, sur ses installations, plusieurs gloires du football ivoirien ont fait leurs armes. On peut citer pêle-mêle Dao Lacina, Komara Yacouba, Zagoli Golié…

Réaménagement qui a été fait dans le système de construction de ce stade :

✍️ Dimensions du stade, longueur 90 et largeur 40 au lieu de 45.

✍️Une tribune de 200 places assises

✍️Une salle polyvalente

✍️Un vestiaire

✍️Un alocodromme…

La mairie de Bouaké en sa tête le maire Djibo Nicolas ,voyant ce terrain qui n’était pas praticable pour un bon football avait décidé de fermer ce terrain et de mettre du synthétique afin d’en faire une référence au niveau de Bouaké surtout que ce stade se trouve dans l’un des quartier les plus populaires de la ville.

Les habitants de Bouaké auront un très bon stade aux normes internationales et pourront jouer leurs différentes compétitions dans de meilleures conditions.

(Article de Sarkozy Diras publié par la rédaction dans la rubrique « Sur les traces de Nicolas DJIBO »)

Construction d’un stade moderne à Yaoundé

LES TRAVAUX ONT DÉMARRÉ…

C’est un chantier phare de la mandature 2018-2023 du Maire DJIBO Youssouf Nicolas qui vient de démarrer. Les travaux de construction d’un complexe sportif moderne sur l’espace Yaoundé du quartier Sokoura, viennent de démarrer. Dans quelques mois, les populations auront accès à une infrastructure de pointe comprenant un stade de football, des terrains de Maracana, de handball, un espace jeune…

Notons que ce projet s’inscrit dans le cadre du Pic avec l’appui financier de la Banque mondiale. Bâti en 1972, le stade Yaoundé occupe une place exceptionnelle dans la conscience collective des populations de Bouaké et du monde sportif au plan national. Car, sur ses installations, plusieurs gloires du football ivoirien ont fait leurs armes. On peut citer pêle-mêle Dao Lacina, Komara Yacouba, Zagoli Golié

en_USEnglish