Finies les pénuries récurrentes d’eau à Bouaké

LE GOUVERNEMENT LANCE LES TRAVAUX DE CONNEXION AU FLEUVE BANDAMA

Le Ministre de l’Hydraulique Laurent Tchagba a lancé, vendredi, les travaux du projet de renforcement de l’alimentation en eau potable de Bouaké et localités environnantes, pour un coût de plus de 169 milliards de Francs CFA en présence des illustres fils de la région dont les Ministres Amadou Koné des transports et Jean Claude Kouassi des mines. Ce projet, d’une durée de 24 mois, vint résoudre dans la durée le problème d’eau dans les villes de Bouaké, Botro, Brobo, Diabo, Djébonoua, Languibonou, Marabadiassa et de Sakassou, avec une production de 4000 m3/h pour un besoin de 2.500 m3/h. Bouaké et les localités environnantes ont connu, en mars 2018, une grave crise d’eau due à l’assèchement de la retenue d’eau de la Loka qui était passée d’un volume de 25 millions de mètres cubes à l’intervalle de 0 à 8.000 mètres cubes. Face à la situation, le gouvernement ivoirien avait pris des mesures urgentes et mobilisé les moyens nécessaires pour le renforcement de la production d’eau brute afin d’assurer la continuité du service d’eau potable pour soulager les populations. Ces mesures d’urgences avaient permis de stabiliser la situation avec un niveau de production de 30.000 m3/jour comme avant la crise.

en_USEnglish