Aid-el-Fitr

LE SAMBÊ SAMBÊ DU MAIRE DJIBO YOUSSOUF NICOLAS

<< Après un mois de pénitence et d’adoration, nous sommes là, au nom des populations de Bouaké, pour partager l’allégresse de la communauté musulmane de cette cité. Merci à ces fidèles qui ont prié pour eux-mêmes, pour la fortification de la Côte d’Ivoire, à travers celle des plus hautes autorités. Je veux, bien évidemment, parler de Son Excellence, le Président de la République Alassane Ouattara, du Vice-Président, du Premier ministre et du gouvernement. On ne pouvait être qu’ici, pour vivre cette célébration avec nos parents musulmans, en ce moment précis. Bonne fête de l’Aid el Fitr à toutes et à tous >>.

Ces propos ont été tenus par le Maire Djibo Youssouf Nicolas ce lundi, après la prière de l’Aid el Fitr à la grande mosquée de Bouaké, officié par l’imam Touré Badiawari, en présence du Préfet de région, Tuo Fozié et du Conseiller du Premier ministre, Touré Souleymane.

LE LYCÉE TSF CÉLÈBRE SA NOUVELLE BIBLIOTHÈQUE ET LES MEILLEURS ÉLÈVES

La bibliothèque du lycée TSF a fait peau neuve. Grâce à l’appui du Ministre des Transports, Amadou Koné, cet espace de lecture s’est agrandi et enrichi de nouvelles collections de livres. En présence du Premier magistrat de Bouaké, du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, Jacques Assahoré, elle a donc été baptisée, ce vendredi après-midi, << bibliothèque Amadou Koné >>.

<< Une bibliothèque dans une école, c’est aussi une zone de travail silencieuse, pour les élèves, pour les étudiants qui recherchent le calme. Les livres mis à la disposition de notre jeunesse, par nos généreux donateurs, permettront la découverte des mots nouveaux et l’enrichissement des vocabulaires de nos jeunes >>, a dit le Maire Nicolas Djibo. Notons que cette œuvre a aussi été soutenue par l’ONG les Scrabbleurs sans frontières.

Réhabilitation des écoles

LES TRAVAUX AU GROUPE SCOLAIRE DOUGOUBA VONT BON TRAIN

Le groupe scolaire Dougouba renaît de ses cendres et de fort belle manière. Cela, grâce à la Fondation ATEF OMAÏS avec l’appui de la Mairie de Bouaké.Pour s’imprégner de l’état d’avancement des travaux, une délégation de la Fondation ATEF OMAÏS était, ce mardi, aux côtés du Maire Nicolas DJIBO, dans le cadre d’une visite de terrain.Les travaux avancent allègrement, à la grande satisfaction des parents d’élèves des acteurs du système éducatif et surtout du Premier magistrat de la commune qui, pour l’occasion, avait à ses côtés la 2ème Adjointe au Maire, Krotoumou Diomandé.Notons que ce projet de réhabilitation a été acté par l’entremise du DG de la Police Nationale, KOUYATE Youssouf, ancien pensionnaire du Groupe scolaire Dougouba.

Coopération ivoiro-sénégalaise

BOUAKÉ IMMORTALISÉE À ZIGUINCHOR

Le grand Amour entre la ville de Bouaké et sa jumelle de Ziguinchor a atteint une intensité inédite hier. Dans une ferveur populaire digne des grands jours en terre sénégalaise, les maires Abdoulaye Baldé et Nicolas Djibo, ont procédé hier à l’inauguration de l’avenue Bouaké, en plein cœur de la ville de Ziguinchor.

C’était en présence du 5ème Adjoint au maire chargé de la coopération africaine, Diaby Aboubacar et de nombreuses convives…

Jour de lancement du réseau de la Sotra à Bouaké

M. Patrick Achi, Premier Ministre, Chef du Gouvernement :

<< En à peine 1 an, sous le leadership du Président de la République SEM. Alassane Ouattara, ces transports urbains modernes, sûrs et accessibles sont devenus une réalité !

Chaque jour, ces dizaines de bus vont changer la ville & changer les vies de milliers d’Ivoiriennes et d’Ivoiriens vivant à Bouaké.

À terme, 100.000 voyageurs seront transportés quotidiennement et rapidement.

Quelle révolution pour la 2e ville de la Côte d’Ivoire Bouaké l’attendait. Bouaké le méritait !Ces bus sont ainsi bien plus que de simples bus.

Ils sont le symbole de cette Côte d’Ivoire plus moderne et prospère, de cette Côte d’Ivoire toujours plus solidaire avec ses citoyens et avec toutes ses régions, de cette Côte d’Ivoire nouvelle voulue par le Président de la République et que, tous ensemble, nous faisons grandir chaque jour ! >>.

Tournée nationale de vulgarisation du Judo

100 ATHLÈTES CROISENT LE FER SUR LE TATAMI

Doté du trophée Nicolas Djibo, le tournoi de vulgarisation du judo, étape de Bouaké a mis aux prises, sur le même tatami, plus de 100 athlètes, issus d’une quinzaine de clubs affiliés à la FIJDA, entre autres, la SOA, le CESCA, l’INJS, JC San-Pedro, JC Bingerville, JCA… Initiée par le Président de la Fédération Ivoirienne de Judo et Disciplines Assimilées (FIDJDA), cette compétition a regroupé diverses catégories, au niveau des hommes, des dames, des cadets et autres.

En tenue de judoka, le Maire de la commune de Bouaké, a loué les bienfaits du judo : << C’est un sport qui aide à sculpter le corps puisqu’il fait travailler toutes les parties de la sangle abdominale : lors de l’entrainement et de l’échauffement, mais aussi lors des combats, quand il faut soulever son partenaire ou contracter pour que ce dernier ne vous retourne pas.En plus, c’est un sport qui permet de travailler son rythme cardiaque et donc de garder un cœur en bonne santé. Il permet aussi de forger son équilibre. En effet, tomber, c’est la pire chose qui puisse arriver en pratiquant le judo en compétition. Enfin, cette discipline fait renforcer la force mentale, en favorisant une maîtrise de soi incontestée puisqu’il ne faut pas se laisser envahir par ses émotions >>

en_USEnglish