57% de la population à Bouaké sait lire et écrire

C’est le fruit d’un travail acharné, à mettre à l’actif des pouvoirs publics et des acteurs de l’alphabétisation dans notre cité. Si l’on en croit aux données statistiques révélées par la Directrice Socioculturelle de la Mairie, Madame Diallo Mansira, le taux d’analphabétisme à Bouaké est estimé à 43% de la population. La part des femmes étant de 59%.

Ces informations ont été mises au grand jour, ce lundi 25 juillet 2022, à la salle des mariages, au cours d’une rencontre avec les promoteurs de l’alphabétisation, en présence du Maire de la commune de Bouaké et de Monsieur Mame Omar Diop, Représentant et Chef du bureau de l’UNESCO en Côte d’Ivoire.

Dans le but de réduire ces taux, au titre de l’année scolaire 2021- 2022, ce sont au total 2091 apprenants dont 1279 femmes qui ont été embrassés par les différents programmes d’alphabétisation dans notre cité.

<< Bouaké est la première ville ivoirienne à bénéficier du label de Ville apprenante. Ce n’est pas un hasard, un travail a été fait abattu >>, s’est réjouit Monsieur Mame Diop.

Quant au Maire Nicolas Djibo, il a traduit ses mots de gratitude à l’Unesco, pour avoir faciliter l’intégration de Bouaké, dans le Réseau Unesco des villes apprenantes et pour avoir aussi optimiser la signature d’une convention avec la ville marocaine d’Ifrane. Convention portant sur un important projet d’alphabétisation des femmes.

Il a également félicité le 5ème Adjoint au Maire, Monsieur Diaby Aboubacar et toute son équipe, pour la qualité du travail abattu.

en_USEnglish