𝐋𝐀 𝐃𝐄𝐋𝐄𝐆𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍 𝐈𝐕𝐎𝐈𝐑𝐈𝐄𝐍𝐍𝐄 𝐀 𝐋𝐀 𝐒𝐓𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍 𝐃𝐄 𝐁𝐄𝐓𝐙𝐈𝐍𝐆𝐄𝐍

Grâce à cette visite guidée par M. Mathias Kuster, Directeur de gestion des déchets, le Maire Nicolas Djibo, l’honorable Paul Dakuyo, 1er Adjoint au Maire, Mme Krotoumou Diomandé épouse Ouattara, 2ème Adjointe au Maire chargée de l’Environnement, Mme Degri, la Sous-directrice en charge de la coopération, et les autres membres de la délégation ivoirienne ont pu toucher du doigt, le fonctionnement de la station d’épuration des eaux usées et pluviales de Betzingen. Son originalité, produire de l’énergie à partir des eaux usées, soit environ 60% de l’énergie consommée par la ville de Reutlingen.

𝗠𝗮𝗶𝘀, 𝗾𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘀𝗼𝗻 𝘀𝗲𝗰𝗿𝗲𝘁 ?En réalité, les boues issues du traitement des eaux usées subissent un processus naturel de fermentation, pour produire du biogaz. Ce gaz vert est capté avant d’être acheminé, soit vers une unité de purification, soit de cogénération pour produire à la fois, de la chaleur et de l’électricité. La combustion du gaz dans des moteurs met alors en mouvement des alternateurs produisant de l’électricité : une partie est utilisée sur place tandis que le reste est livrée au réseau électrique public haute tension. Puis, ont été également visités, les usines de traitement de déchets ménagers, le site de décharge des rejets de construction et le Service de gestion des espaces verts de la ville.

BOUAKÉ ET REUTLINGEN CÉLÈBRENT UN DEMI-SIÈCLE DE VIE COMMUNE.

Conduite par le Maire Nicolas Djibo, la délégation de la commune de Bouaké a été accueillie, dans la pure tradition du terroir, par le 1er Adjoint au Maire de la commune de Reutlingen, M Robert Hahn, la Directrice du Service culturel, Mme Tessman, Mme Friederike Haberkern-Maeckle et le Directeur de l’agence de travail M. Wilhelm Scheyeck. Outre sa participation aux festivités marquant un demi siècle de jumelage, cette délégation va œuvrer également aux partages d’expériences dans le cadre de la mise en œuvre du projet Bouaké Ville Durable ( BVD).Mairesse en charge de l’Environnement, Krotoumou Diomandé épouse Ouattara est du voyage. Située à environ 40 km de Stuttgart et 180 km de Strasbourg, Reutlingen est une ville dans l’État allemand de Bade-Wurtemberg.

DEGIMI DÉVELOPPEMENT et TECHNOLOGIE CÔTE D’IVOIRE S’INSTALLE À BOUAKÉ

L’entreprise DEGIMI DÉVELOPPEMENT et TECHNOLOGIE, spécialisée dans le traitement et la valorisation des déchets urbains a rencontré le Maire Nicolas Djibo ce Mardi 14 Juin 2022.À la salle de réunions de la Mairie qui a servi de cadre à cette rencontre, le Directeur Général de ladite entreprise, M. Souaré Mamadou a présenté sa structure et son projet pour la Cité de la Paix, au premier magistrat de la Commune qui était assisté de ses 1er Adjoint, l’Honorable Paul Dakuyo, 2ème Adjointe, Mme Krotoumou Diomandé épouse Ouattara, 3ème Adjointe, l’Honorable N’guessan Jacqueline et 6ème Adjointe, Mme Fanta Ouattara.<< Notre entreprise se démarque des autres, car elle produit de l’électricité avec les déchets à la fin de son processus >>, a dit le Directeur Général. Ce projet a des impacts sociaux en ce sens qu’il créera des emplois directs pour les jeunes de Bouaké qui seront recrutés au sein de l’usine DEGIMI et permettra également de construire des écoles et des centres de santé pour les populations de Bouaké. Avec une capacité de production de 1000 tonnes par jour, cette entreprise s’attèlera à contribuer à résoudre les problème de salubrité, d’énergie et d’emploi des jeunes. L’équipe Municipale de Bouaké attend beaucoup de ce projet structurant et novateur, conclura le Maire Nicolas Djibo, au terme des échanges. Il est à noter qu’ont pris part à cette importante séance de travail, le Chef de Cabinet du Maire, M. Adama Traoré, ainsi que la Directrice des Services Socioculturels et de la Promotion Humaine de la Mairie, Mme Mansira Diallo.

Parité Homme / Femme 

BOUAKÉ À L’ÉCOLE RWANDAISE

<< Innover dans le leadership féminin pour accélérer la relance post COVID ». C’est le thème de la 6ème édition du Forum international du leadership féminin, en cours, en ce moment, à Kigali. Pour le compte de la commune de Bouaké, les trois Adjointes au Maire, à savoir, Mesdames Krotoumou Diomandé épouse Ouattara, l’honorable N’Guessan Jacqueline et Ouattara Fanta, mettent à profit ce séjour, pour un partage d’expériences et de bonnes pratiques. Il s’agit aussi pour nos représentantes, membres d’une forte délégation ivoirienne, de découvrir de nouvelles opportunités de réseautage.

Mais, pourquoi le choix du Rwanda pour abriter ce 6ème Forum des femmes leaders? « Le Rwanda est un eldorado pour les femmes car elles détiennent 40% des portefeuilles ministériels et occupent 60% des postes de députés à l’Assemblée nationale. Une parité très enviée de beaucoup de pays. Et cette parité est inscrite dans la loi >>, répond Désirée Djoma, présidente de la Coalition des organisations unies.

Université Alassane Ouattara

LA 5ème PROMOTION DE MASTER EN MARCHÉ PUBLIC ET PARTENARIAT PUBLIC-PRIVÉ CÉLÉBRÉE

Diomandé Krotoumou, épouse Ouattara était au campus 1 pour représenter le Maire de la commune de Bouaké, à la cérémonie de baptême de la 5eme promotion du Master professionnel des marchés publics et partenariats public-privé de l’UFR des sciences juridiques, administratives et de Gestion (SJAG) de l’ (UAO).

Aux étudiants promus, la Mairesse a souhaité une bonne chance sur le marché du travail.Pour sa part, Monsieur Coulibaly Yacouba Pénagnaba, président de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP) de Côte d’Ivoire, a animé une conférence publique axée sur le thème : « l’ANRMP dans la régulation des marchés publics en Côte d’Ivoire : mécanismes et sanctions ».

Réduction de la mortalité maternelle

UNE DÉLÉGATION DE LA SOGOGI AU CABINET DU MAIRE

En prélude à l’activité qu’elle organise demain à Bouaké, la direction de Société Gynécologie et Obstétrique de Côte d’Ivoire, était l’hôte de la Municipalité de Bouaké. Au cabinet du Maire, la délégation, avec à sa tête Professeur Godié Serge, Chef du service de gynécologie, été reçue par la 2eme Adjointe au Maire Krotoumou Diomandé Épouse Ouattara. La SOGOGI, faut-il le rappeler, regroupe près de 440 gynécologues et 3000 sages femmes, guidés par une même passion : la lutte contre la mortalité maternelle lors des accouchements.

en_USEnglish