Baptême de la Rue Ziguinchor

BOUAKÉ ET ZIGUINCHOR IMMORTALISENT LEUR  » MARIAGE  » À TRAVERS UNE RUE

Longue de 2, 3 km, la voie reliant le pont Djibo au pont ENI, via la mosquée sénégalaise, la pharmacie Sokoura et le stade Yaoundé s’appelle désormais  » Rue Ziguinchor « . Cette décision a été actée, ce vendredi 6 août 2021, par les Maires Nicolas Djibo et Abdoulaye Baldé, de la commune de Ziguinchor.C’était en face de la gare de M’Bahiakro, en présence du représentant du Préfet de région, des honorables députés, des conseillers municipaux, des adjoints au maires, d’une forte délégation venue de Ziguinchor et de la communauté sénégalaise vivant à Bouaké.

<< Ziguinchor nous a séduit par ses nombreux traits communs avec la ville de Bouaké. D’abord, c’est une ville carrefour, de brassage multiethnique, une sorte de melting-pot. Cette situation serait née des arrivées massives de peuples venus de partout et comme résultat, la ville se caractérise par un multilinguisme et une vie associative intense, ce qui constitue l’âme même de la ville de Bouaké >>, s’est justifié le Maire Nicolas Djibo.Quant au Maire Abdoulaye Baldé, il s’est dit hautement honoré par cet acte de grande portée :

<< Bouaké et Ziguinchor partagent énormément de choses sur le plan historique, humain, environnemental et au regard des enjeux et défis à relever…Ce vendredi 6 août sera marqué en lettres d’or dans les annales de notre cité car marquant un exemple de coopération Sud-Sud basé sur le donner et le recevoir, dans notre pure tradition africaine >>.Puis, le Maire Nicolas Djibo a salué l’energie déployée par le 5eme adjoint, M Diaby Aboubacar, pour la tenue de ce baptême.Notons que la charte du jumelage co-paraphée par les deux maires, à Ziguinchor, le 4 septembre 2018.

en_USEnglish