L’APPEL DU MAIRE NICOLAS DJIBO AUX HOMMES D’AFFAIRES ALLEMANDS

LE CINQUANTENAIRE DES RELATIONS DE COOPÉRATION CÉLÉBRÉ

Morceaux choisis du discours:<< Parlant de perspectives dans nos relations à l’heure du cinquantenaire, je voudrais signaler, très chers hôtes, que depuis des années, l’économie ivoirienne est en expansion avec un taux de croissance à deux chiffres. Cette croissance et la stabilité dont jouit notre pays, sous l’ère de SEM, Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, insufflent au fil des années, des dynamiques majeures à l’essor des pôles régionaux, notamment celui de Bouaké. La ville de Bouaké possède d’énormes potentialités et des ressources diversifiées. Second plus vaste marché de consommation après Abidjan, situé à égale distance des pays limitrophes que sont le Mali, le Burkina Faso, la Guinée et le Ghana, c’est un endroit idéal pour les affaires. C’est pourquoi, je voudrais lancer un vibrant appel en direction des opérateurs économiques du secteur privé de Reutlingen et de toutes les régions de l’Allemagne, afin qu’ils viennent à Bouaké pour tirer parti des nombreuses opportunités industrielles et économiques.• Très chers hôtes, Cinq décennies d’amitié sincères et fécondes, ça se célèbre et de fort belle manière ! Mais, pour en arriver là, il a fallu en 1970, l’engagement et la vision de nos devanciers, je veux parler tout naturellement des pères fondateurs de ces liens de jumelage, entre autres, feu le Maire DJIBO Sounkalo de Bouaké et feu Monsieur Oskar Kalbfell, l’Ober-bürger-meister de Reutlingen de l’époque. Si nous avons tenu à être là, en personne, c’est aussi pour dire leur dire de vive voix que la graine qu’ils ont semée, a non seulement grandi, mais continue toujours de produire des fruits, pour le bonheur de leurs descendants.

Nous voudrions surtout qu’ils sachent, à quel point, nous sommes à la fois fiers et heureux d’être ce jour, des témoins, des acteurs du cinquantenaire de leur formidable œuvre. Là où ils se trouvent aujourd’hui, là-haut dans le ciel auprès De Dieu le Père céleste, nous leur disons que notre détermination commune est plus que jamais grande et renforcée, s’agissant de rendre, bien naturellement, plus dynamiques et plus actives, les relations d’amitié et de coopération, déjà exemplaires entre nos deux villes. • Monsieur le Maire Thomas KECK, très cher collègue. Vous n’êtes pas encore venu à Bouaké et le vœu de toute la ville est de vous avoir comme invité, dans le cadre d’un séjour. Vous avez ainsi l’invitation officielle de tous les habitants de notre cité. Dans l’espoir de vous accueillir dans les prochains mois, de même que tous vos compatriotes de Reutlingen qui voudraient faire ce voyage avec vous, je souhaite à toutes et à tous, une belle et excellente fête du cinquantenaire. Pour conclure, permettez-moi de vous exprimer, une fois de plus, notre amitié sincère et notre espoir de voir les liens de jumelage entre nos deux villes, se développer davantage pour le bonheur de nos deux peuples. Vive l’Allemagne !Vive la Côte d’Ivoire .Vive les relations de 50 ans entre Bouaké et Reutlingen .Je vous remercie pour votre aimable écoute >>.

Coopération Sud – Sud

BOUAKÉ ET SAN-PÉDRO VISITENT RWANDA COOPERATION

Dans le cadre de la mission qui les a menées à Kigali au Rwanda, les délégations des Communes de Bouaké et de San Pédro ont eu l’opportunité de visiter Rwanda Coopération. Ainsi, les Maires Nicolas Djibo et Anoblé Félix à la tête de leurs techniciens ont pu procéder à un échange d’expériences et de compétences avec cette forte structure Rwandaise, tant dans les domaines des Infrastructures, de la Salubrité que du Recouvrement des taxes par voie digitale.

Le point saillant de cette séance de travail a sans doute été l’appropriation par les Ivoiriens, du schéma directeur de Kigali. Pour rappel, le Projet d’infrastructures pour le Développement Urbain et la Compétitivité des Agglomérations Secondaires (PIDUCAS) est à l’initiative de ce voyage d’immersion pleine, en termes d’échange et de renforcement des capacités.

Coopération décentralisée – Renforcement des Capacités

Coopération décentralisée – Renforcement des Capacités

Dans le cadre du Projet d’Infrastructures pour le Développement Urbain et la Compétitivité des Agglomérations Secondaires (PIDUCAS), les Communes Ivoiriennes de Bouaké et de San Pedro effectuent depuis le 28 mai 2022, une mission d’études et d’imprégnations, pour mieux organiser la gestion urbaine de leurs sphères géographiques respectives. Des séances de travail avec les autorités administratives et communales de Kigali et du District de Musanze (ville secondaire Rwandaise) sont prévues au programme.

Il s’agira de s’imprégner et de partager les bonnes pratiques du modèle de ces villes et d’avoir un aperçu des processus de bonne gouvernance et de décentralisation au Rwanda. La délégation de Bouaké est conduite par le Maire Djibo Youssouf Nicolas et comprend : le Président de la Commission des Affaires Économiques, Financières et domaniales, M. Ettien William Aldo, le Directeur de Cabinet, M. Abdrahmane Thiero, le Directeur des Services Techniques, M. Patrice Taki ainsi que le Sous-directeur chargé de l’Environnement, M. Touré Moricounandi. La délégation de San Pedro quant à elle, est conduite par le Maire, le Ministre Anoblé Félix.

en_USEnglish