Sur les traces de Nicolas DJIBO

BOUAKE : DÉVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES SPORTIVES

Le Stade Yaoundé baptisé stade « NICOLAS DJIBO » fait peau neuve après les travaux d’extension.

L’ancien stade Yaoundé sise au quartier sokoura de Bouaké renaît de la plus belle des manières. Bâti en 1972, le stade Nicolas Djibo occupe une place exceptionnelle dans la conscience collective des populations de Bouaké et du monde sportif au plan national. Car, sur ses installations, plusieurs gloires du football ivoirien ont fait leurs armes. On peut citer pêle-mêle Dao Lacina, Komara Yacouba, Zagoli Golié…

Réaménagement qui a été fait dans le système de construction de ce stade :

✍️ Dimensions du stade, longueur 90 et largeur 40 au lieu de 45.

✍️Une tribune de 200 places assises

✍️Une salle polyvalente

✍️Un vestiaire

✍️Un alocodromme…

La mairie de Bouaké en sa tête le maire Djibo Nicolas ,voyant ce terrain qui n’était pas praticable pour un bon football avait décidé de fermer ce terrain et de mettre du synthétique afin d’en faire une référence au niveau de Bouaké surtout que ce stade se trouve dans l’un des quartier les plus populaires de la ville.

Les habitants de Bouaké auront un très bon stade aux normes internationales et pourront jouer leurs différentes compétitions dans de meilleures conditions.

(Article de Sarkozy Diras publié par la rédaction dans la rubrique « Sur les traces de Nicolas DJIBO »)

Projet Bouaké Ville Durable

LA CELLULE DU PROJET ECHANGE AVEC SON PARTENAIRE SEAMAUL.

Dans le cadre des ses activités, la cellule Bouaké Ville Durable a reçu Le jeudi 24 août dernier, les représentants de la fondation sud-coréenne SEAMAUL, dont la délégation était composée du Pr Lee, du Pr Chun, de M. Kouamé Edgar et de Mlle Bénédicte Kouamé. La fondation est venue présenter son projet de collaboration avec les villages de Klosranbo et N’gattasakassou. De belles perspectives sont en cours pour le bonheur des populations avec cette fondation. Il faut rappeler que BVD et SEAMAUL ont des points communs et envisagent d’approfondir leur coopération.

LES FEMMES DE PLUSIEURS PAYS A BOUAKÉ POUR VALORISER LEUR POTENTIEL

La mythique salle du centre culturel Jacques Aka, a servi de cadre pour le lancement officiel de la 2ème édition du salon international pour l’autonomisation et l’innovation féminine (SAPAIF), ce lundi 21 août 2022, avec pour thème :<< Innovation au féminin : outil d’ autonomisation de la femme pour la transformation des économies africaines >>. Présent à cette cérémonie, le Maire Nicolas Djibo, par ailleurs représentant du Président de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire, a exprimé sa fierté et son honneur d’accueillir ce salon international dans la capitale de Gbêkê. Il a en outre motivé les femmes en les appelant à briser les chaînes des pesanteurs sociales qui constituent un frein à l’expression de leur potentiel, avant de souhaiter un franc succès à l’événement.

Présidé par la Ministre de la Femme, la Famille et de l’Enfant Nassénéba Touré avec pour invité d’honneur, le Ministre de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale, Kouadio Konan Bertin, respectivement représentés par Samassy Mory, Directeur régional du Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant et Amani Koffi, du Ministère de la Réconciliation Nationale, ce salon bénéficie de la présence de participants venus de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Burkina Faso, du Bénin, du Togo, du Sénégal et de la Guinée. Il prendra fin le dimanche 20 Août prochain.

Tournoi de football doté du trophée Dominique Ouattara

16 ÉQUIPES EN COMPÉTITION À PARTIR DU 6 AOÛT

Le tournoi de football doté du trophée Dominique Ouattara a vu le jour en 2016. En effet, ce tournoi a lieu chaque année pendant les vacances scolaires, précisément dans le mois d’août. Ce tournoi subventionné par le budget communal, est organisé par la direction des services socioculturels de la Mairie. Chaque année, ce sont au total 16 équipes dont l’âge des joueurs varie entre 8 et 14 ans, sélectionnés dans les centres de formation qui se disputent le trophée. Cette année le tournoi aura lieu du 06 août au 10 septembre 2022, au stade de Dar-es-salam, en face de la grande mosquée, non loin du commissariat de police. Le thème retenu pour cette édition est : « le sport facteur de lutte contre l’incivisme ». À la fin du tournoi, chacune des trois équipes gagnantes aura droit à une coupe, un ballon et un jeu de maillot offerts par la Première Dame Dominique Ouattara.

(photo d’illustration)

Angouatanoukro armé pour lutter contre l’insalubrité

Le samedi 23 juillet dernier à la place Siaka Berte de la rue 7, le Comité de Quartier du village d’Angouatanoukro a reçu du matériel d’assainissement dans le cadre du projet Bouaké Ville Durable. Tour à tour, le point focal du CQ. Le chef du village, le président de l’ONG les épris de la nature, le représentant du MINASS, le représentant de BVD et la représentante du maire ont évoqué les enjeux de cette remise, et d’une même voix insistée sur la nécessité de vivre dans un cadre davantage assaini. Pour joindre l’acte à la parole, une opération coup de balai a été lancée par les officiels. Il est à noter la forte présence des sapeurs-pompiers, engagés avec populations pour un quartier propre.

Gouvernance des forêts et espaces naturels protégés

Le projet BVD partage son expérience

Dans le cadre de l’inauguration de la chaire Unesco Anticipation, Prospective et Territoires Durables (CUAPTD), le 23 juillet dernier ; un colloque a été organisé autour du thème : « la prospective de la gouvernance des territoires en Afrique face aux enjeux de développement durable » du 26 au 28 juillet à l’université Alassane Ouattara. Partenaire de ce rendez-vous, la cellule du projet a partagé son expérience avec d’autres structures exerçant dans le domaine. Autour du panel sur la « gouvernance des forêts et espaces naturels protégés ». Riche en contribution, ce panel a relevé la menace sur les forêts et espaces naturels protégés impliquant un mécanisme de réponse adéquat.

en_USEnglish