LA MAIRIE ET MERCY GROUP SCELLENT UN PARTENARIAT

Rendre Bouaké plus attractive à travers aussi des espaces verts, des lieux de loisirs et de repos. Cette volonté affichée par le Maire Nicolas Djibo et le Conseil Municipal s’est traduite par un partenariat conclu entre la MAIRIE et la structure MERCY GROUP, spécialisée dans le domaine, qui a remporté l’appel d’offres lancé pour l’aménagement et l’Exploitation efficiente des deux Jardins publics Municipaux situés au quartier Commerce, plus précisément des côtés des Bureaux des Douanes et des immeubles de la SICOGI. La cérémonie de remise officielle des sites s’est tenue ce vendredi 1er juillet 2022, entre la partie MAIRIE représentée par Mme Fanta Ouattara, 6ème Adjointe au Maire, assurant l’intérim du premier magistrat de Bouaké, en mission et la partie MERCY GROUP représentée par son 1er responsable, M. Ange Kouacou. La Maire Adjointe était assistée du Secrétaire Général Adjoint de la Mairie, M. Som Bekour.

PRÉSÉLECTION DE ZONE DE WOZO VACANCES 2022, YE BO YE KOUN DE DIABO-LANGUIBONOU ET LES ANGES DE LA MARAHOUÉ QUALIFIÉS

Dans l’après-midi de ce dimanche 26 juin 2022, s’est tenue à la Place La Promenade de Bouaké, une des phases de présélection de Zone, de l’émission phare de la RTI pour les adolescents, WOZO VACANCES. C’est le Maire Adjoint Diaby Aboubacar dit Peter, en charge de la Culture et représentant le Maire Nicolas Djibo en mission, présidant cette belle fête, avec une mobilisation exceptionnelle, qui a ouvert la compétition par une allocution dont la quintessence se résume en ces quelques propos :<< WOZO se veut un espace privilégié pour nos enfants, dès leur bas âge, à rencontrer leur histoire. L’histoire de nos Arts : contes, danses, chants…C’est une garantie de la continuité de l’intelligence créative humaine. Rien ne se perd, tout se transforme, prédisait Lavoisier >> a laissé entendre le Maire Adjoint. Les troupes engagées ont rivalisé d’ardeur et de créativité, dans une ambiance carnavalesque. Au final, ce sont YE BO YE KOUN DE DIABO-LANGUIBONOU classé 1er et les ANGES DE LA MARAHOUÉ arrivés en 2ème position qui auront le droit de participer aux manches éliminatoires qui débuteront en juillet, à l’issue d’un tirage au sort. Ce fut un moment culturel intense.

L’APPEL DU MAIRE NICOLAS DJIBO AUX HOMMES D’AFFAIRES ALLEMANDS

LE CINQUANTENAIRE DES RELATIONS DE COOPÉRATION CÉLÉBRÉ

Morceaux choisis du discours:<< Parlant de perspectives dans nos relations à l’heure du cinquantenaire, je voudrais signaler, très chers hôtes, que depuis des années, l’économie ivoirienne est en expansion avec un taux de croissance à deux chiffres. Cette croissance et la stabilité dont jouit notre pays, sous l’ère de SEM, Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, insufflent au fil des années, des dynamiques majeures à l’essor des pôles régionaux, notamment celui de Bouaké. La ville de Bouaké possède d’énormes potentialités et des ressources diversifiées. Second plus vaste marché de consommation après Abidjan, situé à égale distance des pays limitrophes que sont le Mali, le Burkina Faso, la Guinée et le Ghana, c’est un endroit idéal pour les affaires. C’est pourquoi, je voudrais lancer un vibrant appel en direction des opérateurs économiques du secteur privé de Reutlingen et de toutes les régions de l’Allemagne, afin qu’ils viennent à Bouaké pour tirer parti des nombreuses opportunités industrielles et économiques.• Très chers hôtes, Cinq décennies d’amitié sincères et fécondes, ça se célèbre et de fort belle manière ! Mais, pour en arriver là, il a fallu en 1970, l’engagement et la vision de nos devanciers, je veux parler tout naturellement des pères fondateurs de ces liens de jumelage, entre autres, feu le Maire DJIBO Sounkalo de Bouaké et feu Monsieur Oskar Kalbfell, l’Ober-bürger-meister de Reutlingen de l’époque. Si nous avons tenu à être là, en personne, c’est aussi pour dire leur dire de vive voix que la graine qu’ils ont semée, a non seulement grandi, mais continue toujours de produire des fruits, pour le bonheur de leurs descendants.

Nous voudrions surtout qu’ils sachent, à quel point, nous sommes à la fois fiers et heureux d’être ce jour, des témoins, des acteurs du cinquantenaire de leur formidable œuvre. Là où ils se trouvent aujourd’hui, là-haut dans le ciel auprès De Dieu le Père céleste, nous leur disons que notre détermination commune est plus que jamais grande et renforcée, s’agissant de rendre, bien naturellement, plus dynamiques et plus actives, les relations d’amitié et de coopération, déjà exemplaires entre nos deux villes. • Monsieur le Maire Thomas KECK, très cher collègue. Vous n’êtes pas encore venu à Bouaké et le vœu de toute la ville est de vous avoir comme invité, dans le cadre d’un séjour. Vous avez ainsi l’invitation officielle de tous les habitants de notre cité. Dans l’espoir de vous accueillir dans les prochains mois, de même que tous vos compatriotes de Reutlingen qui voudraient faire ce voyage avec vous, je souhaite à toutes et à tous, une belle et excellente fête du cinquantenaire. Pour conclure, permettez-moi de vous exprimer, une fois de plus, notre amitié sincère et notre espoir de voir les liens de jumelage entre nos deux villes, se développer davantage pour le bonheur de nos deux peuples. Vive l’Allemagne !Vive la Côte d’Ivoire .Vive les relations de 50 ans entre Bouaké et Reutlingen .Je vous remercie pour votre aimable écoute >>.

𝐋𝐀 𝐃𝐄𝐋𝐄𝐆𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍 𝐈𝐕𝐎𝐈𝐑𝐈𝐄𝐍𝐍𝐄 𝐀 𝐋𝐀 𝐒𝐓𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍 𝐃𝐄 𝐁𝐄𝐓𝐙𝐈𝐍𝐆𝐄𝐍

Grâce à cette visite guidée par M. Mathias Kuster, Directeur de gestion des déchets, le Maire Nicolas Djibo, l’honorable Paul Dakuyo, 1er Adjoint au Maire, Mme Krotoumou Diomandé épouse Ouattara, 2ème Adjointe au Maire chargée de l’Environnement, Mme Degri, la Sous-directrice en charge de la coopération, et les autres membres de la délégation ivoirienne ont pu toucher du doigt, le fonctionnement de la station d’épuration des eaux usées et pluviales de Betzingen. Son originalité, produire de l’énergie à partir des eaux usées, soit environ 60% de l’énergie consommée par la ville de Reutlingen.

𝗠𝗮𝗶𝘀, 𝗾𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘀𝗼𝗻 𝘀𝗲𝗰𝗿𝗲𝘁 ?En réalité, les boues issues du traitement des eaux usées subissent un processus naturel de fermentation, pour produire du biogaz. Ce gaz vert est capté avant d’être acheminé, soit vers une unité de purification, soit de cogénération pour produire à la fois, de la chaleur et de l’électricité. La combustion du gaz dans des moteurs met alors en mouvement des alternateurs produisant de l’électricité : une partie est utilisée sur place tandis que le reste est livrée au réseau électrique public haute tension. Puis, ont été également visités, les usines de traitement de déchets ménagers, le site de décharge des rejets de construction et le Service de gestion des espaces verts de la ville.

BOUAKÉ ACCUEILLE L’AG DU SYNAPECO-CI (SYNDICAT NATIONAL DU PERSONNEL DES COLLECTIVITÉS DE CÔTE D’IVOIRE)

C’est le représentant du Maire Nicolas Djibo en mission, le Conseiller Municipal Aboubakar Vasssiriki Cissé, qui en compagnie du Président local du SYNAPECO-CI M. Coulibaly Lossani, a reçu des syndicalistes en provenance de toutes les localités du pays, conduits par le Président National de la faîtière. Ouvrant les travaux, le Conseiller Aboubakar Vasssiriki Cissé a au nom du Maire, souhaité le traditionnel akwaba aux syndicalistes et leur a indiqué << qu’Élus et Personnel ont une communauté de destin : la réussite de notre mission de développement >>. Poursuivant son allocution, le représentant du Maire a mis un point d’honneur à faire remarquer que << dans un tel contexte, la belligérance ne pourrait que nous fragiliser.

Oui, une entente, un dialogue permanent et constructif sont impérieux dans notre collaboration >>. Puis de saluer au nom du Conseil Municipal de Bouaké, la trêve sociale qui prévaut. << Cela ne signifie pas que tout va pour le mieux ! Mais, c’est plutôt votre sens de la responsabilité et de la recherche du consensus, qui offre cet apaisement, favorable au développement >> les a félicités le Conseiller Aboubakar Vasssiriki Cissé. Il a conclu par les mots de reconnaissance adressés par le Maire Nicolas Djibo à la tutelle, pour ses efforts et son indispensable appui, concourant à l’atteinte des objectifs des Collectivités. Les résolutions de cet important conclave seront bientôt communiquées.

LA MACOB, LE DG ASSAHORÉ JACQUES ET LE MAIRE DJIBO NICOLAS CÉLÈBRENT LES FEMMES DE LA MAIRIE

Ce vendredi 24 juin 2022, le Foyer des Jeunes Reutlingen (anciennement appelé Foyer Koko) a abrité la Fête des Mères, initiée par la Mutuelle des Agents Communaux de Bouaké) MACOB et dédiée aux Femmes de la Mairie de Bouaké (Agents et Conjointes d’Agents). Cette belle fête qui a vu 300 Femmes recevoir chacune, un présent, a pu se tenir grace à l’appui de l’Honorable Assahoré Konan Jacques, Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique représenté par M. Alla Georges et la quasi-totalité de son Cabinet Politique, ainsi que celui coutumier, du Maire Nicolas Djibo, représenté par Mme la Maire Adjointe Fanta Ouattara, qui n’a pas manqué de saluer cette belle initiative qui valorise la Femme. Chapeau à la MACOB présidée par M. Kouadio Éric, pour cette fête qui aura tenu toutes ses promesses.

fr_FRFrançais