Tournoi de football doté du trophée Dominique Ouattara

16 ÉQUIPES EN COMPÉTITION À PARTIR DU 6 AOÛT

Le tournoi de football doté du trophée Dominique Ouattara a vu le jour en 2016. En effet, ce tournoi a lieu chaque année pendant les vacances scolaires, précisément dans le mois d’août. Ce tournoi subventionné par le budget communal, est organisé par la direction des services socioculturels de la Mairie. Chaque année, ce sont au total 16 équipes dont l’âge des joueurs varie entre 8 et 14 ans, sélectionnés dans les centres de formation qui se disputent le trophée. Cette année le tournoi aura lieu du 06 août au 10 septembre 2022, au stade de Dar-es-salam, en face de la grande mosquée, non loin du commissariat de police. Le thème retenu pour cette édition est : « le sport facteur de lutte contre l’incivisme ». À la fin du tournoi, chacune des trois équipes gagnantes aura droit à une coupe, un ballon et un jeu de maillot offerts par la Première Dame Dominique Ouattara.

(photo d’illustration)

Angouatanoukro armé pour lutter contre l’insalubrité

Le samedi 23 juillet dernier à la place Siaka Berte de la rue 7, le Comité de Quartier du village d’Angouatanoukro a reçu du matériel d’assainissement dans le cadre du projet Bouaké Ville Durable. Tour à tour, le point focal du CQ. Le chef du village, le président de l’ONG les épris de la nature, le représentant du MINASS, le représentant de BVD et la représentante du maire ont évoqué les enjeux de cette remise, et d’une même voix insistée sur la nécessité de vivre dans un cadre davantage assaini. Pour joindre l’acte à la parole, une opération coup de balai a été lancée par les officiels. Il est à noter la forte présence des sapeurs-pompiers, engagés avec populations pour un quartier propre.

Gouvernance des forêts et espaces naturels protégés

Le projet BVD partage son expérience

Dans le cadre de l’inauguration de la chaire Unesco Anticipation, Prospective et Territoires Durables (CUAPTD), le 23 juillet dernier ; un colloque a été organisé autour du thème : « la prospective de la gouvernance des territoires en Afrique face aux enjeux de développement durable » du 26 au 28 juillet à l’université Alassane Ouattara. Partenaire de ce rendez-vous, la cellule du projet a partagé son expérience avec d’autres structures exerçant dans le domaine. Autour du panel sur la « gouvernance des forêts et espaces naturels protégés ». Riche en contribution, ce panel a relevé la menace sur les forêts et espaces naturels protégés impliquant un mécanisme de réponse adéquat.

LE MINISTRE ADAMA KAMARA LANCE LA TROISIÈME ÉDITION À BOUAKÉ

La cérémonie officielle marquant le lancement de la 3ème édition de LA RONDE DU SOCIAL, s’est tenue ce 28 juillet 2022, à la Préfecture de Région, en présence du Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale, Maître Adama Kamara.

Le Ministre Kamara a bénéficié du soutien du Ministre-Gouverneur du District de la Vallée du Bandama, M. Jean-Claude Kouassi, du Préfet de Région, M. Tuo Fozié et du représentant du Maire Nicolas Djibo, son Adjoint Diaby Aboubacar dit Peter ainsi que de nombreux officiels.

Cette édition de LA RONDE DU SOCIAL est consacrée à la vulgarisation des instruments de la Protection Sociale tels, la Couverture Maladie Universelle (CMU), le régime de retraite complémentaire par capitalisation (LA COMPLÉMENTAIRE) et le Régime Social des Travailleurs Indépendants (RSTI).

Cette cérémonie a vu la signature officielle d’une convention entre la MUGEFCI et la CGRAE dans le cadre de LA COMPLÉMENTAIRE.

Ce grand rassemblement a pris fin par la remise de dons en vivres et non-vivres ainsi que la remise de prix aux gagnants des concours de cuisine, de pétanque et de jeu de dames, tenus en marge de l’activité.

Colloque à l’Université Alassane Ouattara

BONNE GOUVERNANCE ET DEVELOPPEMENT DURABLE AU CENTRE DES RÉFLEXIONS

Organisé par la Chaire UNESCO « Anticipation, Prospective et Territoires durables », en collaboration avec le Département de Géographie et le Centre de Recherche pour le Développement de l’Université Alassane OUATTARA, ce colloque qui a ouvert ses portes, ce mardi 26 juillet 2022, a pour thème, « La prospective de la gouvernance des territoires en Afrique face aux enjeux de développement durable ».

Durant deux jours, des chercheurs venus des quatre horizons du monde vont s’atteler à proposer aux pouvoirs publics, des recettes pour concilier bonne gouvernance et développement durable. << Nous nous permettons de nourrir le légitime espoir, de bénéficier de données, en vue de capitaliser les solutions en cours d’exécution et entrevoir, pourquoi pas, de nouvelles orientations >>, a espéré le Maire Nicolas Djibo.

Pour sa part, le Professeur Kouakou Koffi, Président de l’Université Alassane Ouattara a << rassuré l’UNESCO de tout le soutien que l’UAO accordera à cette Chaire conformément à l’accord-cadre de coopération qui nous lie, afin de mettre toutes les chances de notre côté lors des exercices d’évaluation de la Chaire>>.

57% de la population à Bouaké sait lire et écrire

C’est le fruit d’un travail acharné, à mettre à l’actif des pouvoirs publics et des acteurs de l’alphabétisation dans notre cité. Si l’on en croit aux données statistiques révélées par la Directrice Socioculturelle de la Mairie, Madame Diallo Mansira, le taux d’analphabétisme à Bouaké est estimé à 43% de la population. La part des femmes étant de 59%.

Ces informations ont été mises au grand jour, ce lundi 25 juillet 2022, à la salle des mariages, au cours d’une rencontre avec les promoteurs de l’alphabétisation, en présence du Maire de la commune de Bouaké et de Monsieur Mame Omar Diop, Représentant et Chef du bureau de l’UNESCO en Côte d’Ivoire.

Dans le but de réduire ces taux, au titre de l’année scolaire 2021- 2022, ce sont au total 2091 apprenants dont 1279 femmes qui ont été embrassés par les différents programmes d’alphabétisation dans notre cité.

<< Bouaké est la première ville ivoirienne à bénéficier du label de Ville apprenante. Ce n’est pas un hasard, un travail a été fait abattu >>, s’est réjouit Monsieur Mame Diop.

Quant au Maire Nicolas Djibo, il a traduit ses mots de gratitude à l’Unesco, pour avoir faciliter l’intégration de Bouaké, dans le Réseau Unesco des villes apprenantes et pour avoir aussi optimiser la signature d’une convention avec la ville marocaine d’Ifrane. Convention portant sur un important projet d’alphabétisation des femmes.

Il a également félicité le 5ème Adjoint au Maire, Monsieur Diaby Aboubacar et toute son équipe, pour la qualité du travail abattu.

fr_FRFrançais